A propos de Bonaloe


Daniel Bonnard, entrepreneur et Forever Business Owner

Daniel BonnardEn lisant un journal j’ai vu une annonce qui m’a parue suspecte: « Aloe Vera ». Cette plante ne poussant pas ici, j’ai pensé à une escroquerie, j’ai décidé de répondre à cette annonce. Une voix féminine me répondit en italien. Elle vint au fait de gagner de l’argent, ce qui provoqua en moi un déclic.

C’est un petit bout de femme, pleine de dynamisme et de persuasion, qui avec quelques mots de français expliquait comment on pouvait gagner de l’argent et, selon son propre engagement, beaucoup plus. Je fus conquis par cette présentation et signa une demande d’adhésion le jour même.

Je rentrai à la maison avec une commande d’un Touch et 12 bouteilles d’Aloe Vera. Tout de suite je retrouvai les bienfaits de l’Aloe, mais pour distribuer ces produits autour de moi ce fut autre chose. Je suis français et venais d’arriver à Rolle où je ne connaissais personne. Les produits étaient étiquetés en allemand, ainsi que les tarifs, et tous les prospectus. Mon sponsor habite Lugano, faisant 800 km pour venir faire une présentation.

Il a fallu beaucoup de volonté, et de travail, croire à la réussite, et être convaincu de la qualité de ces produits. Pourtant mes produits étaient vendus dans les 15 jours.

J’ai travaillé à mi-temps dans cette affaire puis au bout d’un an j’ai quitté mon patron qui est devenu mon client. Maintenant je profite de tous ces merveilleux produits (NON, je ne mets pas de rouge à lèvres) ainsi que ma compagne Hilda qui était très sceptique au début. 

Je fais mon petit bonhomme de chemin. Je parle d’Aloe Vera à toute personne que je rencontre chaque jour (ministres, gouverneurs, etc.) y compris le dimanche et les vacances. À 69 ans, Forever a multiplié ma retraite, me permet de réaliser des rêves merveilleux et m’a permis de rencontrer des gens sympathiques dans le monde.

« Le seul regret que je puisse avoir, c’est de ne pas avoir rencontré cette affaire beaucoup plus jeune, et de suivre les pas de Rex Maughan 
(Fondateur de Forever)… ». – Daniel Bonnard